• Accueil
  • > Archives pour octobre 2015
( 13 octobre, 2015 )

Continuer…

Faire un effort pour affronter ce monde

Ne pas voir une terre immonde

Ne pas baisser les armes

Ne pas verser une larme

Se recentrer sur soi même

Récolter ce qu’on le sème

Continuer à croire en soi

Ne te tais pas, l’avenir ne se creuse pas dans le désarroi

Relativiser sur ce monde

Les regards ne sont pas immondes

Qui nous tend les bras

D’ailleurs à ici bas

Se joindre ensemble

Des mains se rassemblent

Pour sourire à nouveau sur ce monde

Où la terre encore féconde

S’entraîner dans la galère

Avoir le sourire aux lèvres

Se lever un matin

Penser aux anges gardiens

Se battre pour survivre

Pour sortir encore plus grand afin de suivre

Une vie belle pleine de bonnes ondes

Et ne pas déchanter sur ce monde

Les pauvres ou les faibles, le bonheur les enchaîne

A en perdre haleine

Si tu veux courir, rêver

Prendre la dernière porte de l’enfer

Ferme là à doubles tours

Tu verras que le monde est un jeu sans détours

 

© Katie LELETI

( 13 octobre, 2015 )

J’ai ou Je n’ai ..

J’ai touché le fond

Je vais sauter d’un pont

Pas n’importe lequel

Ce pont où tout me rappelle

 

Le passé d’un jour en janvier

Où j’ai vu la vraie réalité

Rien ne m’accroche à la vie

Si ce n’est qu’une lettre à moitié finie

 

Je n’ai plus le courage de la terminer

Mon geste reste secrètement garder

Si je suis là aujourd’hui

Face à mes joies et mes peines à l’infini

 

Je regarde loin devant moi

Je vois mon reflet dans ce lac si froid

Je suis là sans être là

J’envoie un dernier sms volé aux éclats

 

Je m’apprête à franchir la ligne de départ

Ma vie n’aurait été qu’un simple hasard

Je souris une dernière fois

Je suis fière de mon exploit

 

Je saute

Je suis une éternelle faute

Je n’ai manqué de rien

Si ce n’est que ce chagrin d’un dernier matin …

 

© Katie LELETI

( 13 octobre, 2015 )

Dans cet hiver…

Et si je me repère

Dans cet hiver

Sombre sans lumière

Alors je m’éclaire

 

Sans une bougie

Et si je surgis

Dans cet hiver

Assise par terre

 

Viens le jour sous la couette

Sans une fête

Et si je souffle fort

Sans ton accord

 

Dans cet hiver

Se noyer d’hier

Et si je pense

Sans une absence

 

Croire en la bonne fée

Sans se forcer

Dans cet hiver

Sombre sans pierre

 

Et si je me perds

Dans cette atmosphère

Même si tout n’est pas clair

Dans cet hiver

 

Et si tout s’accélère

Je prends le temps pour une prière

Dans cet hiver

Juste une dernière..

 

© Katie LELETI

|